Se souvenir de moi     Mot de passe perdu   S'enregistrer  

Niveau N4

PLONGEUR NIVEAU IV



ORGANISATION GENERALE

- Les sessions de Brevet Capacitaire peuvent être organisées soit à l'échelon club, soit à l'échelon départemental, soit à l'échelon régional.

Lorsqu'un candidat obtient le niveau IV F.F.E.S.S.M. complet il lui est délivré conjointement le B.F.P.S.

. Les clubs ou comités départementaux qui désirent organiser des sessions de capacitaires doivent prévenir la C.T.R. 2 mois avant la date de l'examen.

. Le Président de la C.T.R. pourra regrouper des sessions en fonction de la répartition géographique, des dates (et ou) du nombre de candidats.

- L'examen devra se dérouler de façon continue dans un délai maximum de 4 jours, exception faite de conditions météo très défavorables et jugées telles par le jury.

Toutes les épreuves pratiques doivent être effectuées avec les mêmes matériels (combinaison-palmes), le lestage doit être calculé de manière à donner au candidat un poids apparent nul à 3 mètres.

Pour être reçu à l'examen, le candidat doit obtenir un total de 300 points sans note éliminatoire, et avoir la moyenne dans les deux groupes d'épreuve : pratique (180 points) et théorique (120 points). Toute note inférieure à 5 est éliminatoire, et ce, pour toutes les épreuves de l'examen.

Quelle que soit la structure organisatrice, le bénéfice de la partie pratique est conservé par le candidat s'il a obtenu 80 points à la partie théorique, même si son échec à la partie théorique est dû à une note éliminatoire.

Quelle que soit la structure organisatrice, le bénéfice de la partie théorique est conservé par le candidat s'il a obtenu 120 points à la partie pratique, même si son échec à la partie pratique est dû à une note éliminatoire.

L'attestation de réussite à l'une des parties ne peut être délivrée que si le candidat répond aux conditions précédentes, et seulement lorsque le candidat a participé à l'ensemble des épreuves pratiques et théoriques. Le bénéfice de la partie théorique ou pratique est valable durant 9 mois à compter de la date à laquelle le candidat a présenté la première épreuve et pour un maximum de deux sessions de rattrapage.

Le candidat peut se présenter pour repasser la partie à laquelle il a échoué dans n'importe quelle session organisée par un club, un comité départemental, par sa C.T.R. ou par une autre C.T.R.

CONDITIONS DE LA CANDIDATURE

1) Etre licencié à la F.F.E.S.S.M.
2) Etre âgé de 18 ans au moins le jour de l'examen.
3) Etre titulaire du Niveau II de la F.F.E.S.S.M. ou d'un brevet admis en équivalence.
Présenter attestations suivantes signées par 1 moniteur fédéral 1er degré F.F.E.S.S.M. ou B.E.E.S. 1er degré licencié à la F.F.E.S.S.M. minimum. :
a) Aptitude à présenter les épreuves à 40 mètres
b) Aptitude à présenter les épreuves d'assistance et de sauvetage (palmes et/ou gilet)
c) Aptitude à présenter l'épreuve de R.S.E.
d) Aptitude à la conduite de palanquée dans l'espace médian (zone des 20 mètres).
La durée de validité de ces attestations est limitée à 9 mois.
4) Présenter un certificat médical de non contre indication à la pratique de la plongée subaquatique, délivré par un médecin titulaire du C.E.S. de médecine du sport, ou par un médecin fédéral et datant de moins d'un an à la date de début des épreuves pratiques. Les candidats qui ne présentent que les épreuves théoriques sont dispensés de cette obligation.
5) Etre titulaire du CFPS ou de diplômes admis en équivalence.

JURY

- Au moins deux moniteurs titulaires du fédéral 2ème degré F.F.E.S.S.M. ou du B.E.E.S. 2ème degré et licenciés à la F.F.E.S.S.M., dont l'un au moins Instructeur Régional délégué par la C.T.R.

. Un ou plusieurs moniteurs fédéraux 1er degré F.F.E.S.S.M. ou titulaires du B.E.E.S. 1er degré et licenciés à la F.F.E.S.S.M. à condition que les moniteurs 1er degré ne représentent pas plus de la moitié du jury.

. Un Instructeur Régional délégué comme observateur par la C.T.R. responsable de l'examen. Il est chargé, entre autre, de vérifier les dossiers des candidats et la conformité du déroulement de l'examen.

. Un des membres du jury, au moins titulaire du Brevet de moniteur fédéral 2ème degré F.F.E.S.S.M. ou du B.E.E.S. 2ème degré et licencié à la F.F.E.S.S.M. assure la présidence du jury de la session, il peut, à ce titre, signer les brevets pour l'ensemble des examinateurs.

. Le jury de chaque atelier doit comporter au moins un moniteur fédéral 2ème degré F.F.E.S.SM. ou B.E.E.S. et licencié à la F.F.E.S.S.M. sauf pour les épreuves 1, 2, 3, 4.

EXERCICES PRATIQUE

1 - (Coefficient 2) - Si la température de l'eau est inférieure à 18°, le port au minimum de la veste et de la cagoule est obligatoire. De 18° à 24° le port d'un vêtement est facultatif. Lorsque le candidat est vêtu de cet équipement, il doit porter un lestage annulant la flottabilité de la protection isothermique.

Effectuer un parcours de 100 m à l'aide de palmes, masque et tuba à la fin de ce parcours, descendre à une profondeur de 5 mètres et tenir une apnée de 20 secondes en déplacement, après une récupération de 10 secondes en surface, redescendre à la même profondeur et remonter un mannequin de 1,5 Kg de poids apparent, le remorquer, les voies respiratoires hors de l'eau sur une distance de 100 mètres.

NOTATION DE L'EPREUVE

Temps total de l'épreuve :

inférieur à 4'30 => 16 POINTS
de 4'31 à 4'45 => 15 POINTS
de 4'46 à 5'00 => 14 POINTS
de 5'01 à 5'15 => 13 POINTS
de 5'16 à 5'30 => 12 POINTS
de 5'31 à 5'45 => 11 POINTS
de 5'46 à 6'00 => 10 POINTS
de 6'01 à 6'30 => 9 POINTS
de 6'31 à 7'00 => 8 POINTS
de 7'01 à 7'30 => 7 POINTS
de 7'31 à 8'00 => 6 POINTS
supérieur à 8'00 => ELIMINE


Mannequin, voies respiratoires immergées ELIMINATOIRE
- 1 à 4 points supplémentaires peuvent être attribués pour la tenue du mannequin. Celle-ci doit être applicable à une victime réelle.
Avec palmes, masque, tuba, ceinture de lest et vêtement isothermique,

2 - (Coefficient 1) Effectuer un parcours de 800 mètres

inférieur à 10'30 => 20 POINTS
de 10'30 à 11" => 19 POINTS
de 11'01 à 11"30 => 18 POINTS
de 11'31 à 12' => 17 POINTS
de 12'01 à 12"30 => 16 POINTS
de 12'31'' à 13' => 15 POINTS
de 13'01'' à 13'30 => 14 POINTS
de 13'31'' à 14' => 13 POINTS
de 14'01'' à 14'30 => 12 POINTS
de 14'31'' à 15' => 11 POINTS
de 15'01'' à 15'30 => 10 POINTS
de 15'31'' à 16' => 9 POINTS
de 16'01'' à 16'30 => 8 POINTS
de 16'31'' à 17' => 7 POINTS
de 17'01'' à 17'30 => 6 POINTS
de 17'31'' à 18' => 5 POINTS
supérieur à 18' => ELIMINE


3 - (Coefficient 1) Avec le même équipement (lest), descendre en plongée libre à 10 mètres

EQUIPE DU SCAPHANDRE AUTONOME

4 - Epreuve non cotée : faite ou non faite 500 mètres scaphandre capelé en respirant au tuba. Cette épreuve devra être effectuée dans un temps inférieur à 13'.

5 - (Coefficient 3) Remonter un camarade de 20 mètres, sans l'aide d'un système gonflable, le maintenir 2 minutes en surface et le déséquiper dans l'eau.

6 - (Coefficient 1) Descendre dans le Bleu à 40 mètres sur un fond plus important. Pour cet exercice, la descente est considérée comme parfaite si elle est rectiligne, la plus proche possible de la verticale, effectuée à vitesse régulière et sans rotation autour de l'axe de descente.

7 - Epreuve non cotée : faite ou non faite A 40 mètres : en maintenant son niveau d'immersion, enlever le masque, effectuer au moins 2 cycles ventilatoires, remettre le masque et le vider.

8 - (Coefficient 4) A 40 mètres, se stabiliser à l'aide de la bouée de sécurité en se maintenant au même niveau d'immersion, signaler, recevoir et interpréter les signaux du code de plongée. A la fin de cette épreuve, le candidat devra sur le signe du moniteur « je n'ai plus d'air » lui passer son embout et amorcer une remontée à deux sur un embout. L'exercice prendra fin au signe « STOP » du moniteur.

9 - (Coefficient 2) Remonter de 20 mètres, embout lâché.

10- (Coefficient 2) Assistance ou sauvetage de 30 mètres à l'aide d'un gilet ou d'une bouée, d'un plongeur en difficulté. Le remonter à vitesse constante (15 à 17 m par minute), s'arrêter et se stabiliser entre 6 et 3 mètres.

MATELOTAGE

11- (Coefficient 2) Savoir exécuter les nœuds marins usuels, manœuvre d'appareillage de mouillage et d'accostage d'un bateau, règles élémentaires de sécurité et de navigation en mer.

Le club doit remettre au lauréat :
1°) les 2 coupons du carnet à souches qui lui permettront de faire établir par 1e siège fédéral une carte double face FFESSM-CMAS,
2°) éventuellement 1 diplôme de plongeur de Niveau III, sur la demande de l'intéressé.

Attention, seule l'attestation provisoire sera prise en compte pour la délivrance de la carte double face.

Les clubs sont responsables de l'attribution aux candidats des attestations provisoires. Ils gardent trace, en archives, des brevets délivrés.
Le club doit se procurer les carnets à souches et éventuellement les diplômes auprès de son comité régional.

CONNAISSANCES THEORIQUES

12- (Coefficient 3) Solution d'un moins un problème de tables de plongées.

13- (Coefficient 3) Symptômes et traitements immédiats des accidents de plongée.

14- (Coefficient 1) Notions pratiques de physique appliquée à la plongée.

15- (Coefficient 1) Notions pratiques de physiologie appliquée à la plongée.

16- (Coefficient 2) Notions pratiques et théoriques sur le matériel.

17- (Coefficient 2) Epreuves de Réglementation.

NOTA :
Les épreuves 12, 13, 14 et 15 s'effectuent par écrit, le temps accordé aux candidats pour ces quatre épreuves ne doit pas excéder trois heures. L'épreuve 16 est orale. L'épreuve 17 est orale ou écrite.

NOTA IMPORTANT :
Il est recommandé aux moniteurs susceptibles de délivrer la « qualification de Plongeur Autonome Niveau III » de s'assurer que les brevetés autonomes Niveau II candidats à cette qualification peuvent répondre aux exercices du groupe 6 du niveau II mis en place le 1er octobre 1982.

DELIVRANCE DU BREVET

. Le brevet du plongeur Autonome Niveau IV capacitaire est délivré sous les signatures du Président de la C.T.R. et des examinateurs ou du Président de la C.T.R. et du Président du jury.
Les Commissions Techniques Régionales sont dépositaires des documents suivants :
- Bordereau d'examen
- Feuilles de notes
- Brevets
- Registre
1) AVANT LA SESSION
Les organisateurs doivent disposer de :
- Bordereaux d'examen du niveau IV
- Feuilles de notes
- Bordereaux de délivrance du B.F.P.S.

2) A L'ISSUE DE L'EXAMEN
A) A CHARGE DES ORGANISATEURS
- D'établir clairement et complètement, en 3 exemplaires, feuilles de notes et bordereaux.
- D'envoyer à la C.T.R., dans les meilleurs délais (30 jours maximum), le bordereau complet du niveau IV (les 3 feuillets), les 2 exemplaires de la feuille de notes du niveau IV et les 2 premiers feuillets du bordereau de délivrance du B.F.P.S.
- De conserver une feuille de notes, le dernier feuillet du bordereau de délivrance du B.F.P.S. et les dossiers des candidats.
B) A CHARGE DE LA COMMISSION TECHNIQUE REGIONALE
- De délivrer à chaque candidat admis un brevet numéroté et signé par le Président de la C.T.R. pour le niveau IV et le B.F.P.S.
- De reporter les noms et numéros des brevets niveau IV sur le registre.
- De conserver un exemplaire du bordereau et de la feuille de notes du niveau IV ainsi qu'un exemplaire du bordereau du B.F.P.S.
- D'envoyer par retour :
a) Au club :
- les brevets numérotés et nominatifs
- un exemplaire de chaque bordereau avec les numéros affectés en face de chaque nom
b) Au siège fédéral :
- un exemplaire du bordereau du niveau IV
- un exemplaire de la feuille de notes du niveau IV.
C) A CHARGE DES ORGANISATEURS
- De remplir les brevets en respectant les numéros portés sur les bordereaux en retour.
- De les distribuer aux lauréats.
D) A CHARGE DE L'ADMINISTRATION FEDERALE
- D'établir à réception du bordereau niveau IV, les cartes doubles faces F.F.E.S.S.M-CMAS et des adresser directement aux lauréats.

LES DUPLICATAS

Les duplicata du Brevet de plongeur Autonome Niveau IV capacitaire peuvent être délivrés soit :
- Par la Commission Technique Régionale responsable de la session.
- Par le siège fédéral, en précisant la date et le nom du Comité Régional dans lequel l'examen a eu lieu.

PREROGATIVES

Les plongeurs de niveau IV peuvent plonger entre eux en exploration et fixer les paramètres de leur plongée. En l'absence d'encadrement, ils en choisissent le lieu.
Les plongeurs de niveau IV plongeant entre eux sont équipés d'un système de sécurité gonflable au moyen d'une réserve de gaz comprimé leur permettant de regagner la surface et de s'y maintenir, ainsi que des moyens de contrôler personnellement les caractéristiques de la plongée et de la remontée.
Les prérogatives d'encadrement sont définies par l'annexe à l'arrêté du 22 juin 1998.